Ma première rencontre avec le monde éblouissant des lumières domestiques n’a pas eu lieu dans les livres de conseils déco, ni dans les grands catalogues de design. Je ne me rappelle pas avoir été un fan du luminaire, et les longues émissions d’entretien de l’intérieur étaient pour moi synonyme de « assommant ». Le coup de foudre m’a frappé, au moment et à l’endroit les plus inattendus : dans la très lointaine Roumanie, un soir de Décembre, lorsque je cherchais désespérément mon chemin, aveuglée par le noir dévorant les bois des Carpates. Je n’avais aucune idée, alors, que j’allais recevoir une démonstration des plus précieuses d’un intérieur dont l’éclairage réussi captive les cœurs des plus farouches des visiteurs !

Je m’en rappelle encore comme si c’était hier. Le soleil se retirait discrètement vers son nid au creux des montagnes gigantesques de la Transylvanie. Il faisait un temps cafardeux : les nuages alourdis menaçaient d’exploser en tonnerres, le noir plombait le paysage, les bêtes affamées envoyaient de loin leurs hurlements menaçants… Je roulais doucement à l’aveuglette, quand soudain, j’aperçut au loin une grande villa, à l’allure à la fois majestueuse et mystérieuse. 

Une vingtaine de minutes plus tard, j’appuyais sur la sonnette et une femme d’une cinquante d’année m’ouvrit la porte. Assumant que j’avais moi aussi perdu mon chemin, comme d’autres l’ont certainement fait avant moi, elle m’invita le sourire aux lèvres, à entrer. La villa était meublée avec grand goût, les lumières s’harmonisaient parfaitement avec l’atmosphère de chaque coin, variant des jets directs et tranchants aux brumes chaudes relaxantes. Elle me fit visiter la demeure, me transportant d’une chambre à un séjour, à une cuisine, à une salle de bain … et j’admirais à chaque fois les tableaux d’art qui s’invitaient devant mes yeux.

Enfin, installée autour d’un bon Thé, au coin d’une cheminée où brulait un bon feu, je lui demandais quel était le secret derrière un éclairage si réussit. Elle me confia alors qu’avant sa retraite, elle était une grande conseillère en design de l’intérieur et qu’elle avait arrangé l’éclairage de pas mal de maisons de grands responsables politiques dans le pays. Je la priai alors de me révéler les règles d’art pour réussir l’éclairage de ma maison. Elle ne se fit pas prier deux fois. Dans les paragraphes suivants,je vous ai assorti, cher lecteur et lectrice, ces conseils en respectant la pertinence pour chaque coin de votre maison. Poursuivez votre lecture, et il ne vous restera que d’appliquer pour avoir l’éclairage réussit dont vous rêviez sans doute depuis longtemps !

Le vestibule : le titre qui en dit long sur le reste de votre maison !

L’éclairage du vestibule ou l’entrée de votre maison doit être à la fois fonctionnel et décoratif. C’est un élément qui doit donner au visiteur un avant-goût sur le raffinement du reste de la demeure tout en honorant son rôle principal : un bon éclairage, Indirect, général et net. L’entrée étant le lieu où on se met le manteau et les bottes avant de s’aventurer sous la pluie torrentielle, vous n’avez vraiment pas envie, à la dernière minute, de sortir votre lampe porche pour chercher les clés de votre voiture que vous croyez avoir déposées dans le tiroir !

L’idée ici est principalement de créer une aura accueillante et chaleureuse pour vos invités.

D’une suspension, un plafonnier, à une applique… votre choix peut varier selon l’espace, la hauteur du plafond et le style des meubles adoptés. 

Si l’entrée est assez spacieuse et le plafond est haut, un lustre est le choix idéal. Il rendra hommage à cette entrée majestueuse et répandra une lumière indirecte, pas trop forte et chaleureuse.

Ce lustre, par exemple, en acrylique transparente répand une lumière cristalline qui se reflète sur les

pendentifs en forme de larmes, ajouterait une note de luxe une fois suspendu au-dessus des

escaliers.

Si votre entrée n’est pas très large, pas de panique ! une suspension fera l’affaire. Celle-ci, ensemble de 7 boules noires est la touche suprême pour compléter l’entrée moderne que vous imaginez.

Vous pouvez aussi opter pour un lampadaire, pour un effet plus estompé. Ce lampadaire en forme de champignon, en tissu de Latex blanc, est l’accessoire ultime d’une entrée sympathique.

Le séjour : Là où la famille se réunit !

L’éclairage du séjour doit être réalisé avec soin, puisqu’il est destiné à accueillir les moments chaleureux et intimes entre famille. Réunit autour d’un bon film, ou une partie de carte ou de Monopoli, vous souhaitez passer un agréable moment avec vos êtres chers. Et bien, astuces en or : jouez sur l’éclairage !

Pour créer un effet animé et vif, multipliez les sources d’éclairages : Des lampadaires liseuses pour le coin lecture, des appliques murales pour accompagner la télévision, une suspension au-dessus de la table basse… jouez aussi sur les notes : des plus directes, au plus estompées.

Ce lampadaire design spot à cinq lampes en métal est à la fois raffiné et très pratique. Avec ses lampes orientables, il vous offre la possibilité de jouer sur les effets des lumières selon vos envies.

Cette applique murale en tissu de latex brun répandra sa lumière douce comme une perle dans les profondeurs du pacifique. Allumez-là et atteignez toute autre source luminaire pour jouir d’un moment de détente arrosée par un morceau de la sonate au clair de lune de Beethoven.

La cuisine : un éclairage réussit inspire le bon chef !

C’est le lieu de travail de la maîtresse de maison que vous êtes. C’est là où vous créez des merveilles qui impressionnent tant vos invités que votre petite famille. Un bon éclairage de votre plan de travail est primordial pour exceller !

C’est aussi le lieu où la famille se réunit autour d’un bon repas. L’éclairage doit donc se répartir en éclairage fonctionnel pour permettre d’exercer les activités culinaires en toute sécurité et un éclairage d’ambiance pour les moments de plaisir.

Une lampe suspendue au-dessus de la salle à manger est une bonne idée. Cette lampe suspendue design diamant est un vrai bijou ! elle est tellement scintillante qu’on a l’impression qu’elle est toute joie de nous accueillir autour de sa table. Une ambiance joyeuse garantie.

Souvent, lorsque vous êtes en train de préparer le dîner dans votre cuisine, vos enfants aiment bien vous tenir compagnie tout en faisant leurs devoirs. Cette lampe suspendue en béton gris serait agréable au-dessus d’une petite table à cette cause, ou pourquoi pas au-dessus même de la salle à manger.

Les chambres à coucher : Le havre de paix !

Après une longue journée, fatigante et stressante, quoi de plus divin qu’une chambre à coucher qui offre une ambiance relaxante qui attire le sommeil vers vous comme un aimant géant !

Optez donc pour des suspensions à lumière tamisée, qui sont généralement en matière opaque (tissu, bois, silicone, verre dépoli, papier de riz). Ensuite, équipez-vous de lampes de chevets à portée de main. Sinon, optez pour des suspensions à variateur pour varier l’intensité de la lumière. Et surtout, évitez d’avoir une vue directe sur une source lumineuse !

Cette lampe de chevet en tissu de latex blanc plissé répand une lumière tamisée, douce et relaxante. Elle va de pair avec un style de meuble contemporain ou romantique. Vous pouvez même osez le contraste des styles et déguster le rendu.

Si vous êtes un adepte du style Zen, cet abas jour en acrylique et en tissu noir vous fait un clin d’œil. Il s’harmoniserait parfaitement avec une chambre en meubles blanc et gris. Une note de rouge attiserait un souffle de vie dans l’atmosphère calme et apaisant de votre chambre à coucher.